Alcool, sida, même pas peur !

Alcool, sida, même pas peur !

"Boire ou conduire, il faut choisir", "le sida ne passera pas par moi". Deux slogans que vous connaissez, bien, très bien, voire trop bien ? A tel point qu'on en oublie leur sens et leur valeur de mise en garde…

Aujourd'hui, surtout chez les jeunes, boire est devenu, pour certains, un rite d'intégration sociale et le sida, "ça se soigne, non ?" Alors pourquoi s'en faire ?

Pourtant les chiffres sont édifiants. L'alcool est à l'origine de 34% des accidents mortels (environ 1 000 personnes par an). Chez les 18–24 ans, cette proportion passe à 42%. Ces "accidents de jeunes" sous l’emprise de l’alcool provoque en moyenne un décès par jour !

Quant au sida, dans notre pays, environ 150 000 personnes (soit l'équivalent d'une ville comme Brest) sont séropositives et 27 000 vivent avec le sida. Chaque année, 6 à 7 000 personnes découvrent leur séropositivité. Et contrairement aux idées reçues et bien répandues, seul un tiers d’entre elles sont des homosexuels. Mais rappelons qu'il n’existe aucun traitement pour guérir l’infection au VIH : une personne séropositive est séropositive à vie. Les différents traitements ont pour rôle de bloquer l’évolution du virus dans l’organisme et de maintenir l’équilibre entre la présence du virus dans le corps et le système de défense de l’organisme.

Face à ces fléaux, le rôle de l'AGPM Prévention est de sensibiliser ses adhérents, jeunes et moins jeunes. Elle a conçu pour cela un kit "troisième mi-temps", composé d'un éthylotest et de deux préservatifs. Encore faut-il les utiliser…

Oui, mais voilà, comment aborder ces sujets délicats à des jeunes, pour qui ces préoccupations sont pour le moins secondaires. Pour eux, les mises en danger sont vécues comme des challenges !

Faut-il surveiller leurs faites et gestes ? Miser uniquement sur le dialogue ? Leur montrer des vidéos terrifiantes d'accidents ou de malades du sida en phase terminale pour les sensibiliser ?

Qu'en pensez-vous ? Quelle est votre stratégie avec vos enfants ? Comment vos parents s'y sont-ils pris avec vous ? Nous attendons vos témoignages !

En Inde, c'est en chanson qu'ils font passer le message. Écoutez-la.

4 réponses

  1. enola1303
    Les pouvoirs publics devraient arrêter de dire que cette maladie se soigne et poursuivre de manière plus vive et régulière les campagnes de prévention dans les écoles, dès le collège.
  2. Rambo
    La vidéo est très drôle ! Dommage qu'en France, on n'utilise pas plus l'humour pour communiquer sur ces sujets. Au final, ce sont les messages qui nous font rire qu'on retient le mieux !
  3. ld51
    C'est vrai que la video indienne est très marrante. Vraiment a voir !!!
  4. addict38
    Retarder l'initiation à l'alcool et au tabac permet de réduire le passage à l'abus et à la dépendance. http://p.arvers.free.fr/forum/spip.php?rubrique23 Bien cordialement, Dr ARVERS attaché en addictologie à l'HIA Desgenettes

Ajouter un commentaire

* Champ obligatoire.
Les commentaires postés sur le Blog Tégo sont soumis à validation.