Un champion solidaire

Un champion solidaire

Depuis samedi 14 novembre, le caporal chef Eric Bermont du 17e Régiment du Génie Parachutiste court  environ 75 km par jour. Il participe à la "No Finish Line" à Monaco avec un message fort à porter. Pendant sa semaine de course, il souhaite parcourir 606km, soit la distance séparant le régiment de Montauban de l'hôpital de Clamart où un de ces camarades, Loïc Liber, l'unique rescapé de l'affaire Merah, est toujours soigné.

Pour les derniers kilomètres, il va pouvoir compter sur le soutien de la #TeamAGPM et en particulier du champion paralympique Xavier Le Draoulllec qui nous raconte sa préparation :

" Lorsqu' Eric m'a demandé si je voulais, si je pouvais courir pour Loïc je n'ai pas hésité une seule seconde et depuis un mois je fais des p’tites sorties de 2 à 3km, AHHHH !!! Rien à voir avec Eric… au début je courais avec ma prothèse de tous les jours, ensuite je me suis monté une prothèse exprès pour ce grand évènement ! Les premiers essais n'ont pas été concluant, j'aurai pu faire le buzz sur la toile lolll sur tapis roulant vitesse lente sur la machine en marchand bien puis en trottinant doucement. Puis j’ai mis une vitesse de 10km/H puis 12km/H, je lâche les mains je fais une puis deux puis trois foulées hé là la lame fait un angle droit avec mon emboiture et là la cata, le tapis roulant m'éjecte, les gens qui se trouvaient en face de moi ont poussait un cri HOOOOOOOOOOOOOOOOOOO !!!! J'ai réglé le problème, enfin j'espère !

Pour être prêt, en plus de mes entraînement natation, muscu surtout du bas, vélo, et je me sers aussi de mes cours de fitness et de kayak pour la résistance. Je tacherai d'accompagné Eric sur 5 à 6 TOURS PAR TRANCHE DE DEUX HEURES et ce jusqu'au matin du dimanche !"

Bon courage à tous les deux et à tous ceux qui seront sur le parcours pour encourager Eric !

Vous aussi participez à cet événement en soutenant Eric sur la page Facebook créée pour l'occasion : Ensemble pour loîc.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

* Champ obligatoire.
Les commentaires postés sur le Blog Tégo sont soumis à validation.